« Écrivez ce que vous connaissez », mais rendez-le intéressant!

Par Elyse Hamel On a souvent entendu ce conseil donné aux écrivains, qu’on reconnaît peut-être plus sous sa forme anglaise de « Write what you know ». D’un certain point de vue, c’est logique, et les piliers de l’improvisation, la vérité et la culture, reprennent cette idée. Si on veut être authentique, il va sans dire que…