L’absurde, ça fait du sens

Par Michel M. Albert Certains joueurs et certaines idées d’impro sont dites « absurdes », comme ce bon vieux poisson qui travaille dans un bureau, une truite qui floppe à l’entour cherchant l’oxygène, mais que tout le monde traite comme une employée normale, sans broncher. C’est un exemple que ma collègue Isabel Goguen rapporte souvent pour expliquer…

Anti-leçons pour réussir en catégorie

Par Michel M. Albert En direct du Monde à l’Envers, je suis de retour pour vous dire comment réussir les catégories (sauf la Libre, personne n’a besoin d’aide avec celle-là). Vous m’en donnerez des nouvelles ! En dramatique, par exemple, parlez tout bas. C’est réaliste, premièrement ! C’est vrai que les gens baissent le ton…

À la manière de… la dramatique

Par Michel M. Albert Comme l’humoristique, la dramatique impose un « ton » à l’improvisation. Il va de soi qu’on puisse utiliser la même approche que celle récemment décrite dans l’article « À la manière de… l’humoristique ». Pour se la rappeler, il s’agit de voir la catégorie comme une « à la manière de » dont la spécificité…