La photographie improvisée dans le monde de l’improvisation improvisée!

Par M. L. Josée Robichaud

Chaque improvisation, tu peux te préparer d’avance avec le caucus, mais tout peut changer au sifflet, et tu dois être prêt à bien sur… improviser! Ceci s’applique aussi à la photographie d’action ou d’improvisation. Tu peux te préparer, mais tu dois être prêt à improviser à n’importe quel moment.

En photographie, surtout celle d’action, tu dois être prêt à bouger, à changer d’angle, à trouver une composition qui fonctionne, à travailler avec l’éclairage qui est disponible, tout ceci en étant rapide, efficace, et attentif à l’action qui se passe devant toi. Au lieu de rester à la même place pour la pleine soirée (traditionnellement au niveau des yeux ou assis à une table ou dans des gradins), tu dois être prêt à bouger avec l’action des joueurs et à essayer de capter tout cela dans le cadrage possible pour la caméra. Les bandes aident avec ce contrôle, elles aident à garder l’action contrôlée et concentrée à un seul endroit. Cela te donne une certaine idée de l’espace que tu vas pouvoir utiliser pour prendre tes photos. Mais soit prudent, les bandes sont faite pour grimper, sauter dessus, se cacher derrière! Encore une fois, sois prêt à bouger avec l’action des joueurs. Et pour me contredire complètement, parfois pour certaines improvisations, tu dois plutôt rester à la même place. Tu ne dois pas perdre de vue un joueur si tu veux pouvoir capter un mouvement ou une réaction qui va se passer dans un clin d’œil. L’improvisation est un jeu qui peut être très très très rapide et dans une fraction de seconde, tu peux avoir manqué la réaction d’un joueur, ou un saut dramatique, ou un moment de danse ou tout simplement un moment hilarant. Tu dois apprendre à atteindre un équilibre entre les deux. Bouger pour capter l’action et en même temps être patient et attendre pour ces moments. C’est un jeu entre les deux que le photographe doit maîtriser.

18193260_1423718457702614_1643478396052892356_o

Un autre aspect important de pouvoir prendre de bonnes photographies d’improvisation, un peu banal, mais qui peux faire une grande différence, c’est de bien de connaître son appareil de photographie. Tu dois savoir comment il fonctionne! Comme en improvisation, tu dois avoir une bonne base, connaître tes options, les règles, les punitions, idées de jeu, catégories et comment les utiliser à leur plein potentiel pour t’aider à donner un meilleur spectacle. La photographe dois, lui, connaître les paramètres de l’appareil, comprendre et savoir la vitesse d’obturations (shutter speed), le cadrage, savoir comment la caméra réagit au mouvement, comment le flash fonctionne dans l’éclairage de l’environnement de jeu. Tu dois connaître ton appareil et ton environnement pour maximiser son potentiel et prendre de meilleures photographies.

Tu es toujours limité par le cadrage. En improvisation, nous avons des bandes auxquelles les joueurs sont la plupart du temps restreints. En photographie, c’est pareil. Tu as un cadrage crée par l’appareil et tu dois travailler avec cela. Tu as parfois la chance d’avoir différents objectifs photographiques (lens) qui te donnent plus de jeux, mais tu vas toujours être limité par le cadrage. Exemple : si l’arène est remplie de joueurs ou il y a beaucoup d’action répartis à l’intérieur des bandes, forte chance que le cadrage t’empêche de capturer tout cette action. Même si tu t’éloignes des bandes, et qu’après une certaine distance, tu pourras finalement tout rentrer dans le cadrage, les joueurs seront plus petits, tu perds les expressions, les compositions pourraient être aucunement bonnes. Alors tu dois être prêt à accepter que toutes les improvisations ne feront pas de bonnes photos.

Une des choses importantes à toujours garder en tête quand tu prends n’importe quelle photographie, c’est la composition. La composition est le processus visuel d’organisation des éléments et des détails individuels d’une scène dans un arrangement équilibré et agréable dans le viseur de la caméra. Composer, c’est de mettre ensemble des objets, des joueurs, des couleurs, de l’arrière-plan, de la lumière, des ombres, etc. dans son viseur de façon à mettre l’accent sur le sujet principal. La vérité est que la plupart des compositions en photographies sont assez simples et même que l’humain est naturellement attiré à les chercher ou les produire. Voici quelques unes des compostions que j’aime utiliser régulièrement en prenant des photos :

Règle des tiers : Imaginez que votre image est divisée en 9 segments égaux par 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales. La règle des tiers dit que l’ont doit positionner les éléments les plus importants dans la scène le long de ces lignes ou à leurs points de rencontre. Les bandes font la moitié du travail pour toi!

photographie-A

Symétrie : Que ce soit naturel ou artificiel, l’humain est attirée par la symétrie, un certain effet miroir dans une image. La symétrie peux être crée par les couleurs des jerseys, par le mouvement ou la pose des joueurs, ou par le nombre de joueurs en jeu dans l’arène.

photographie-B

Lignes : Nous somme entourer de lignes, dans la nature, dans l’architecture et dans les bandes d’improvisation aussi.  Lorsque nous regardons une photo, notre œil a naturellement tendance à suivre les lignes qu’il rencontre. L’utilisation consciente des lignes peut ajouter de la profondeur, diviser la composition, diriger l’œil des spectateurs, ou définir des formes ou du dynamisme aux images.

photographie-C

Point de vue : Avant de photographier ton sujet, prend le temps de penser à l’endroit d’où le sujet sera photographié. Essaies de varier les points de vue pour obtenir des compositions plus intéressantes. Photographie ton sujet d’un point élevé pour créer une plongée (bird’s eye view), ou fais le contraire pour une contre-plongée (worm’s eye view), ou de face, de dos, de côté, etc.

photographie-D

Arrière-plan / contracté : Combien de fois as-tu pris ce que tu pensais une bonne photo, pour ensuite réaliser que l’image finale n’a pas l’impact voulu. Le sujet semble se perdre dans un fond occupé? L’œil humain est excellent à distinguer entre les différents éléments d’une scène, alors qu’une caméra a tendance à aplatir le premier plan et l’arrière-plan et faire disparaître la profondeur, ce qui peut souvent ruiner une photo. Des fonds noirs avec des jerseys de couleurs vives seront ce dont tu rêves quand tu prends des photos d’improvisation. Et ton pire cauchemar, des chandails noirs sur fond noir (ew).

photographie-E

Courbes en S : Un autre outil de composition dynamique consiste à inclure une courbe en forme de « S ». Comme le nom l’indique, un élément majeur de la composition serait un objet ou des improvisateurs qui créent un « S » dans le cadre. Une des compostions les plus retrouvée dans la nature, elle a un effet hypnotisant sur les spectateurs, car leur regard suit la forme du S d’en haut en bas ou de gauche à droite. Cette composition crée également un sens de la profondeur à mesure que l’œil se déplace du premier plan à l’arrière-plan.

19758439_1899712843613644_244185502_nProfondeur de champ : Parce que la photographie est un moyen à 2D, nous devons choisir notre composition soigneusement pour essayer de créer le sens de la profondeur. Vous pouvez créer de la profondeur dans une photo en incluant des objets au premier plan, au deuxième et parfois à un troisième. Il est important de garder l’intérêt sur le premier plan; les autre éléments (deuxième et troisième plans) font aussi partie de la photo, mais ne se sont pas le sujet principal, donc ne doivent pas être aussi intéressants tout en gardant un équilibre des éléments à l’intérieur de la photo.photographie-GRemplir le cadre : Il arrive souvent qu’une photo manque d’intensité, car le sujet principal n’occupe pas suffisamment de place dans le cadre. Il se retrouve alors perdu au milieu des autres éléments dans le cadrage. Cela rend la photo trop occupée et affecte la lecture de la photo par les spectateurs. Ce problème est très simple à corriger. Rapproche-toi (ou zoom in), et voilà ton cadre rempli! En remplissant le cadre, tu concentre l’attention du spectateur sur le sujet et uniquement sur lui. Essaie de faire en sorte que ton sujet domine la photo.photographie-HTu n’as pas besoin de prendre des photos d’improvisation pour explorer et essayer de nouvelles choses. Même avec des photographies de tous les jours, j’essaie de voir ce que je peux apporter de plus à l’image. Un angle plus intéressant, une meilleure composition, expérimenter avec la profondeur de champs, manipuler les couleurs pour créer quelque chose de plus intéressant, voir ce que tu peux créer avec l’exposition de lumière… essaie toujours de voir ce que tu peux apporter de plus. Essayer quelque chose de différent, comme en improvisation, permettra à ta créativité de s’enrichir. Et pour tout dire, la chose la plus important pour s’améliorer est de se pratiquer! Et tu dois aussi être critique de ton propre travail. Tu dois essayer de voir ton travail objectivement et de penser à ce que tu peux faire pour améliorer le résultat final. Comme en improvisation, les concepts, les règles et les balises sont des éléments permettant de créer quelque chose de magique pour le spectateur. C’est la même chose en photographie. Tu as des concepts, des règles, et des limites qui te permettent de créer et de capturer de magnifiques images. Et rappelles-toi, les règles de la photographie sont importantes et sont des bonnes lignes directrices, mais des règles sont faites pour être brisées. Le but principal et d’avoir du plaisir pendant que l’on prend des photos.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec nous à improvisationnb@gmail.com!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s