Et le 8e jour, Dieu créa l’impro!

Par Isabelle Godin

« Le 7e jour, Dieu contempla son œuvre. Satisfait : Il se reposa. À tête reposée, Il se rendit compte que quelque chose manquait. Contrarié, Dieu chercha à combler ce vide qu’Il ressentait. En effet, qui voudrait d’un monde parfait MAIS ennuyant? C’est ainsi que Dieu inventa le divertissement. Il créa deux entités qui nous intéressent : La première – le Hockey et la « Sainte Flanelle » pour les sportifs. La deuxième – L’improvisation, à l’image dudit Hockey, pour les artistes. »
– Extrait de la Genèse 2.0

En tant qu’historienne, je trouvais important de me pencher sur l’origine ancestrale de l’improvisation. Que vous soyez religieux ou non, ces écrits – pas fictif du tout – démontrent quand même l’importante place qu’occupe l’improvisation dans l’imaginaire collectif. Ce que cet extrait ne dit point, c’est à quel point l’improvisation telle que nous la connaissons au Nouveau-Brunswick est, encore aujourd’hui, très influencée par le jour de sa création.

10462756_661472480593886_5104588609925005380_n

Certains débattront les hypothèses que j’avancerai, mais peu réussiront à me convaincre que j’ai tort. Dieu, au 7e jour, croyait sa tâche accomplie et son monde parfait. Il s’est rendu compte Lui-même qu’Il avait tort. Le repos qu’Il prenait en cette journée fut interrompu par l’ennui et cette situation le contraria grandement. Qui aime se faire déranger en période de repos/congé? Cette contrariété affecte encore la discipline de nos jours. En effet, force est d’avouer que, bien qu’Il soit fier de la forme de divertissement créé, Dieu a jeté une malédiction à l’improvisation lors de sa création. Nous sommes damnés à poursuivre notre passion durant les mois d’hiver et faisons souvent face aux intempéries de la nature. Les annulations, les conditions routières moins que désirables, Edmundstuck… Nous avons tous vécu un jour ou l’autre les preuves qu’une telle malédiction existe. Même en été, on se fait menacer par des ouragans comme Arthur lors du premier Zèbre d’Or. L’impro est une discipline maudite par nul autre que son Créateur.

Vous doutez encore de cette idée? Eh bien laissez-moi avancer un autre argument. Dieu créa le monde à son image, n’est-ce pas? Eh bien, l’impro ne fait pas exception. Comme Il était contrarié lors de la création de la discipline, les joueurs d’improvisation n’ont d’autre choix que d’être nés dans cette drôle d’atmosphère. Quel autre phénomène explique que TOUS les improvisateurs sont des doses ?! Allez! Essayez d’expliquer cette réalité avec vos faits scientifiques! Pfft, c’est ce que je croyais! Il a maudit la discipline qu’Il a Lui-même créé simplement parce qu’Il avait fait un oubli. Son réflexe fut de punir les autres pour sa propre erreur : Le roi des doses, mesdames et messieurs! En plus, Dieu était dans une période de questionnement lorsque l’impro a vu le jour. Ceci explique pourquoi les improvisateurs sont souvent insécures et que les plus investis se questionnent constamment sur le jeu, la philosophie de la chose, ses forces et ses limites, etc. Vous ne me croyez pas? Pourtant vous êtes en train de lire sur cette discipline donc, clairement, vous êtes atteints du syndrome de l’improvisateur curieux et interrogateur.

13653122_1083730371701426_6563951466512580524_oPeu importe le Dieu que vous vénérez comme créateur – Robert Gravel, Mario Jean, Michel M. Albert, Isabel Goguen (Pray for her) – là n’est pas l’importance. Ce qui est essentiel, c’est de comprendre d’où nous sommes issus afin de mieux avancer dans notre passion et accepter nos défis sociaux de masse.

Embrassons notre dosenesse™ puisque c’est ainsi que nous fûmes créés. Longue vie à l’impro!

Selon l’Épître de Shotgun Godin aux Akkadiens

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s