Moments Impromptus : Entre le ciel et l’enfer

Par Michel M. Albert

Il n’y a pas d’âge pour réaliser un « moment impromptu », ces moments où l’impro transcende les joueurs, où ce qu’ils font, souvent sans savoir pourquoi ils le font, génère un deuxième ou troisième niveau. En effet, un match entre des jeunes du niveau scolaire intermédiaire m’en a fait vivre un aux Jeux de l’Acadie 2016 à Caraquet.

13839720_10153751176087895_308580744_o

 

Il s’agit du match de classement entre Madawaska-Victoria et Chaleur, deux équipes que j’avais déjà arbitré pendant la semaine. C’est un détail important parce qu’à mesure que la semaine avançait, les arbitres donnaient des notes aux équipes afin d’améliorer leur jeu. Une des punitions les plus fréquentes pendant les rondes préliminaires était la rudesse, spécifiquement parce que les joueurs avaient tendance à faire des entrées de troisième joueur qui n’interagissaient qu’avec leurs co-équipiers. Chaque arbitre, tour à tour, s’est entendu donner une variation sur la même explication, qu’en fait, les joueurs devraient toujours penser à une idée qui les fait interagir avec quelqu’un de l’AUTRE équipe, pas la leur.

Mais le comportement continuait de se manifester et ce, toutes équipes confondues. (Et on s’entend que ce comportement est complètement naturel – on a plus d’aisance avec quelqu’un qu’on connait que l’étranger d’une autre région – rien de cela n’est fait par malice.)

13839781_10153751176092895_2004414108_o

Vers la fin, ça s’est beaucoup amélioré. Tout de même, la note additionnelle que j’aimais donner par ce temps-là était la suivante : Il ne suffit pas de jouer avec l’autre. Essayez de vous intercaler dans le groupe sur scène au lieu de rester de votre côté de la bande, même si vous avez à vous déplacer. Ce qu’on voyait, c’était deux gangs, une rouge et une verte (par exemple), chacune de son côté. Ce que je voulais voir, c’était un rouge, un vert, un rouge, un vert, dans cet ordre sur scène. J’ai avoué aux équipes que c’était une illusion de la mise en scène tout ça, mais que ça allait changer comment le public percevait l’impro (voir un groupe hétérogène qui travaille de concert, plutôt que deux groupes homogènes qui s’affrontent) et que ça risquait de changer leur jeu.

Ils m’ont donné raison dans une improvisation intitulée « Le tunnel », une mixte de 3 minutes, 2 joueurs par équipe.

Deux personnages se rencontrent au milieu de l’arène ; ils viennent de mourir et se préparent à l’outre-monde. Mais de quel côté aller ? Le ciel ou l’enfer ? Un joueur de chaque équipe entre sous peu pour jouer un ange et un diable, et ces nouveaux personnages s’attachent au joueur de l’équipe adverse. L’équilibre parfait est atteint : Les deux moteurs interagissent entre eux, ont une entité mystique qui leur parle et qui provient de l’autre équipe, et ces deux dernières (issues d’équipes différentes) ont un conflit entre elles. Toutes les interactions se font avec l’autre équipe et on ne retrouve aucun moment où une seule équipe monopolise le temps de glace.

13833152_10153751176062895_1800282370_o

Et là, une alchimie se produit. Le tunnel apparait, un choix doit être fait, et les joueurs décident de foncer, non pas vers le haut ou le bas, mais tout droit devant, vers une troisième option. L’ange et le diable eux-mêmes se demandent si c’est possible de combiner leurs deux mondes ainsi, et à la fin, tout le monde se rend ensemble à ce que je vais appeler le purgatoire qu’est l’impro, l’endroit où on est mis au défi et jugé.

N’est-ce pas là la parfaite expression de ce qu’est l’impro mixte ? En mettant en pratique un des concepts-clés du jeu – l’idée que deux équipes en compétition ne peuvent bien faire qu’en collaborant – Mad-Vic et Chaleur ont, sans le vouloir, créé un moment meta-textuel où deux idées se confrontent (le ciel et l’enfer) et résultent en un compromis entre les deux.

C’est ça, la mixte parfaite, et ces deux équipes ont su l’exprimer tôt dans leurs carrières. C’est une image qui va me rester longtemps.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s