Jeux de l’Acadie 2016 : Une histoire de Cendrillon

Par Michel M. Albert

La finale des Jeux de l’Acadie 2016 se déroulait à Caraquet du 29 juin au 2 juillet, et une équipe d’officiels d’Improvisation Nouveau-Brunswick s’y rendait pour s’occuper, bien évidemment, du tournoi d’improvisation qui devait avoir lieu dans l’amphithéâtre de la Polyvalente Louis-Mailloux. Il ne s’agissait qu’une deuxième fois pour la discipline aux Jeux de l’Acadie, mais déjà, on sentait que les équipes étaient mieux préparées et que l’improvisation avait été bien intégrée aux régions/écoles participantes.

13663588_10153718260027895_1587283722_o

13646920_10153718270742895_621481544_o

Après des premiers matchs timides, alors que les jeunes participants s’habituaient à la salle et au train sans répis des Jeux, chacune des 9 équipes ont su montrer leur qualité. On peut honnêtement dire que chaque équipe a amené quelque chose d’intéressant et les officiels présents se sont dit impatients de voir ces joueurs et joueuses se rendre, tôt ou tard, au secondaire (et au-delà) avec leur talent et leurs aptitudes déjà si tôt acquises.

Et leur attitude aussi. La meilleure partie de la semaine, pour plusieurs, était combien les participants avaient déjà intégré les valeurs natives de l’improvisation : Le respect d’autrui, la simple et pure volonté de jouer, le désir d’apprendre et de prendre la critique, et l’esprit sportif.

13639388_10153718265272895_1032612534_o

13646925_10153718274507895_1070372938_o

13633512_10153718277127895_1780669855_o

Un public composé de famille, d’amis, de participants et bénévoles, toutes disciplines confondues, s’est montré intéressé à ce jeu qu’il ne connaissait peut-être pas, occasionnant bien des conversations dans les corridors pour répondre des questions. Plus qu’un intérêt dans « qui gagne », on a eu le sentiment que l’événement créait des fans du jeu, des fans qui continueront à le suivre dans leur région natale.

Ce qui a un peu capturé l’imagination des observateurs et des médias, c’est le succès qu’a eu l’équipe de l’Ile-du-Prince-Edouard. Cette petite équipe, qui ne bénéficie peut-être pas du même réseau d’appui dont sont dotées bien des équipes du Nouveau-Brunswick où le jeu est implanté depuis longtemps, a surpris par son sens de la construction, par la culture évidente derrière ses idées, et par son audace. Après s’être classée 4e en ronde préliminaire, elle se rend au match de médaille d’or en surprise, et remportera celui-ci dans un match avec l’équipe de Restigouche. (Sud-Est ira décrocher le bronze.) On la qualifiera d’équipe-Cendrillon, et pour cause.

13621388_10153718288992895_26316210_o

Moment cocasse de fin de tournoi : Quand le responsable de la discipline, notre propre Randy Daniel Johnston, a été appelé à remettre la bannière à l’équipe gagnante, l’objet était introuvable. Randy, showman-né, a donc déroulé une bannière invisible et l’a remise à l’IPE. Aux couleurs de notre discipline et démontrant parfaitement combien entièrement cette équipe s’est assumée pendant le tournoi, cette dernière tient alors une bannière complètement mimée pendant plus d’une minute pendant que les photos sont prises ! Éventuellement, la vraie bannière arrive et on les reprend, mais tout de même, on a eu droit là à un dernier petit moment d’improvisation. Merveilleux !

13639993_10153718253142895_1031977530_o

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Une réflexion sur “Jeux de l’Acadie 2016 : Une histoire de Cendrillon

  1. Ping : Improvisation NB: Notre 2016! | Improvisation NB

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s