Le problème avec les téléphones

Par Michel M. Albert, d’après une suggestion d’Elyse Hamel

Pas pour dire qu’une improvisation avec des téléphones ne peut pas être intéressante, mais surutilisés, les téléphones dans une improvisation peuvent être une béquille inutile et disruptive.

11214718_862323087175490_8293794123005056704_n

Du côté punitions, on s’en attire – peut-être pas autant qu’avec un char, mais tout de même – parce que le téléphone nécessite une écoute accrue. Les joueurs se parlent, mais ne sont pas dans la même pièce, après tout. Et oublier ça, c’est un peu la première erreur qu’on fait. On entretient une conversation téléphonique avec quelqu’un qui est complètement ailleurs, mais par habitude, on le fixe droit dans les yeux!

Il ne peut pas y avoir contact visuel, là!

Donc si on le mime comme il faut, il fait rester aux aguets. On ne regarde pas l’autre joueur, mais il a raccroché et on ne s’en aperçoit pas, par exemple.

Mais ça peut être plus dérangeant que ça.

Trop souvent, on utilise le téléphone (et bon, tout ceci est aussi vrai pour du texting, des courriels, etc.) pour faire se rejoindre deux personnages qui se donneront rendez-vous éventuellement. C’est de l’ordre d’aller acheter un billet d’avion pour se rendre au site de l’impro tout ça. Ce n’est pas nécessaire. Commençons plutôt là où les personnages se rencontrent, ou alors faisons semblant que le rendez-vous a déjà été arrangé si on veut se concentrer sur les préparatifs.

967064_459836950757441_546355129_o-2

Et il y a quelque chose de particulièrement statique dans une improvisation qui ne consiste qu’en deux personnes debout en train de parler dans leur téléphone/main. C’est faible, dramatiquement. Regarder un personnage texter est encore pire. Et quelle contribution gauche que celle du joueur qui, de la position neutre, appelle un joueur en jeu pour livrer son punch à distance. Difficile à suivre pour le public, ces voix qui sortent de nulle part.

On comprend bien que c’est ça notre monde, maintenant. Tout le monde a un téléphone à la portée de la main ; on en n’est même pas libre dans la nature! Et c’est certain qu’en essayant de représenter la réalité, cet élément pourra entrer en jeu. Faites attention, cependant! On a vu pas mal de joueur utiliser un cellulaire par simple (et mauvaise) habitude dans des improvisations où l’époque ne le permet pas. L’avènement du téléphone sans fil est relativement récent, et son utilisation prend l’allure d’une évidente béquille quand il sort en plein milieu du Moyen Age ou de la Deuxième Guerre Mondiale (du moins, sans la crinque sur le champ de bataille).

10409781_635909273150207_8799296738599725825_n

Donc avant d’utiliser le téléphone, assurez-vous qu’il est vraiment la vedette de l’impro, qu’il est là pour ajouter quelque chose d’intéressant, ou est utilisé de façon inusitée.

On passe déjà nos vies au bout d’un appareil électronique de la sorte, pourquoi ne pas s’en évader pour la durée d’un match d’improvisation? C’est après tout à quoi ça sert, autant pour nous que pour notre public.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Une réflexion sur “Le problème avec les téléphones

  1. C’est bien Michel, tu as su cerner ma pensée 🙂

    Le téléphone peut être utile, mais il peut aussi, et il est souvent, dérangeant. C’est dommage quand ça devient une béquille et que les moteurs doivent attendre un appel quelconque pour faire face à une péripétie.

    Je sens que c’est une formule surutilisée d’ailleurs. Deux joueurs sont en train de faire quelque chose, quand tout à coup, ils ont un appel qui change tout… Pourquoi ne pas faire entrer le troisième joueur sur la patinoire pour de vrai? Pourquoi ne pas trouver des péripéties qui se passent là, devant nous, dans le présent, plutôt qu’au bout d’un fil imaginaire?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s