Ateliers de base : Claques rapides

Par Michel M. Albert

Le blogue trouve important d’offrir des ateliers de base que l’on donne habituellement aux improvisateurs comme ressource aux nouveaux entraîneurs et pédagogues de l’impro. Pour le lecteur plus expérimenté, nous analyserons chaque atelier afin d’identifier quels atouts sont développés par son entremise.

10011264_611501112257690_1422211937990676980_n

Atelier

Instructions
Dans cet exercice de réchauffement, les participants se placent debout en cercle. Une des personnes part le bal en glissant une main contre l’autre – une « claque » – dans la direction d’une autre dans le cercle qui doit immédiatement répéter ce geste vers une autre, puis une autre, et une autre. On essaie de garder le rythme rapide, et quand une personne n’est pas à l’écoute et ne renvoie pas immédiatement la claque, il y a conséquence (exclue du cercle ou un simple rappel qu’elle n’est pas à l’écoute). Continuez l’atelier jusqu’à ce que les participants semblent rapides et réchauffés et ne manquent plus les claques qui leur sont dirigées.

Variantes
Pour ajouter un élément de difficulté pour un grand groupe, ajoutez une deuxième claque. Le jeu devrait se terminer rapidement.

Comme activité brise-glace, utilisez les Claques rapides à une première rencontre des participants juste après les présentations. Il ne suffit plus maintenant que de lancer une claque, mais de nommer le récipiendaire en le faisant. Après le jeu, les nouveaux venus (et le formateur) auront généralement un meilleur souvenir des noms de chacun.

Une différente composante vocale peut aussi être ajoutée pour stimuler la tête aussi bien que le corps. Par exemple, en recevant la claque, la personne devra nommer un lieu intéressant qui pourrait être exploité en impro, puis la lance à quelqu’un d’autre qui devra aussi nommer un tel lieu. Évidemment, on ne peut répéter le même élément deux fois.

10178133_613480285393106_4826249533149595170_n

Pourquoi c’est utile
Comme tout exercice de réchauffement, les claques servent à aiguiser l’esprit des participants avant la tenue d’ateliers plus complexes et ce, à travers un jeu de groupe simple et amusant. Les claques travaillent l’écoute et la concentration, et pénalisent ceux qui sont endormis ou encore jasent avec leur voisin. C’est aussi un exercice de rapidité qui demande au participant qui reçoit une claque de la lancer dans une autre direction aussitôt. Vous verrez que pour certains participants, ce choix est difficile et rempli d’hésitation. Le jeu, pratiqué régulièrement, cherche à ce que ce participant développe un réflexe plus rapide quant à toutes les décisions faites dans le cadre d’improvisations.

Et philosophiquement
Les claques sont une représentation symbolique de ce qui se passe dans chaque improvisation. Chaque claque est une idée et opportunité. Une personne crée une opportunité pour une autre, et celle-ci doit 1) s’en apercevoir, et 2) y réagir. Cette réaction nécessite une autre réaction et ainsi de suite. La rapidité du jeu est effectivement celle de l’esprit de l’improvisateur. On peut imaginer une partie de claques comme une improvisation où réplique suit réplique à un rythme rapide et excitant.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s