Passer au jeu universitaire – chimie changa

Par Olivier Rioux

Faire la transition d’improvisation du niveau secondaire au niveau universitaire, c’est comme faire la transition du chocolat chaud au café. Amer. Ben non, c’est une blague, c’est comme trouver un nouveau restaurant chinois avec un différent buffet, ou redécouvrir sa sorte de pâtes préférées. C’est doux, ça ne fait pas mal, pis à la fin de la partie, t’as encore faim.

La semaine dernière, j’ai été sélectionné dans l’équipe des Verts à la LICUM (la Ligue d’improvisation du Campus universitaire de Moncton), et je pense que c’est un bon moment pour avoir LA TALK, celui de la transition.

Lorsqu’on fait de l’improvisation au secondaire, on crée une chimie avec les mêmes personnes pour 3-4 ans, on devient une petite famille. Les hauts et les bas de nos vies affectent toute l’équipe parce que c’est comme ça que nous sommes, on se soutient dans la vie. Pendant quelques années, un lien intense est créé dans les équipes du secondaire parce que les membres de ces équipes deviennent souvent des amis des plus proches.

11011112_823668687707597_1860393232538835466_n

Alors, quand j’ai fait les auditions de la LICUM il y a environ une semaine, dans ma tête, j’capotais (ce mot est à dire avec un accent québécois, ca-pooootaiiille), parce que j’avais peur de premièrement n’être choisi pour aucune des équipes, mais aussi de ne pas avoir cette connexion que j’avais développée avec les membres de mon équipe du secondaire.

Mais je capotais (ca-pooootaiiille) pour rien. Après le premier match des Verts, je dois dire que la chimie s’est développée extrêmement rapidement. Serait-ce à cause du Caporal Robichaud ? De la gentillesse infinie d’Édith ? De la beauté de Mélissa (Blair Waldorf, allez faire une recherche sur Google, elles se ressemblent j’vous dis !), du comique qu’est Nicolas ? Ou de l’incroyable attitude d’Émilien ? Peut-être que c’est grâce a moi ??!?!?! *fais un backflip avec du feu dans la bouche*

Je ne sais pas, mais sur le banc, en quelques minutes, on se complétait tous. On est peut-être tous des âmes sœurs, ou les sister-wives d’Olivier, who knows ?

12082688_10156160964060341_398161422_o

Photo gracieuseté de la LICUM

Donc les enfants, si l’improvisation est une de vos passions, n’arrêtez pas d’en faire par crainte de ne pas être choisis, ou par la peur de ne pas aimer votre équipe. Obtenir une nouvelle équipe et un nouvel entourage en improvisation, c’est probablement une des meilleures choses qui pourrait vous arriver, parce que vous allez aussi gagner une nouvelle façon de jouer et de travailler en équipe.

Aussi, faire de l’improvisation à l’université a c’est avantages. Par exemple, on peut finalement faire l’usage de jurons, par exemple :

  • Calace
  • Tabarniche
  • Saperlipopette
  • Saperlibobette
  • Tsaperlipopêttse (c’est un lisp)
  • Citronelle d’hirondelle
  • Phoque

J’en mettrais d’autres, mais je pense que mes parents et mes grands-parents lisent mes textes, donc pour toi grand-maman je vais le dire, Jésus était un pretty good guy. Bon, je l’ai dit.

À plus.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s