La chantée : Une seule chanson, s’il-vous-plait

Par Michel M. Albert

Il y a plusieurs façons de faire une improvisation chantée, mais on reconnait l’habituelle : Chaque joueur chantonne, souvent sur des airs inventés, chacun dans son style, un style qui peut, dans le fond, varier pendant l’improvisation. Ça peut marcher, ça peut même être très bon, mais ce n’est pas mon idéal.

Mon idéal en chantée, c’est de traiter l’improvisation comme une seule chanson, voire même le vidéo-clip de cette chanson. L’idée, c’est de donner à l’impro une cohérence grâce à une seule mélodie ; les avantages sont multiples :

11828542_862336437174155_4529606688901200988_n

1) La seule et unique chanson rend l’improvisation plus mémorable, car chacune de ses constituantes est liée aux autres par cette même mélodie. Le public et les joueurs pourront parler du blues au sauna, ou de « Eye of the Tiger », et plus on parle d’une impro, plus on s’en souvient.

2) Utiliser une seule mélodie veut dire qu’on peut se concentrer sur d’autres aspects de l’improvisation – son histoire, ses personnages, faire rimer les paroles – plutôt que de constamment travailler à trouver la mélodie de la prochaine bribe de dialogue. On fait le choix une seule fois, et on peut déjà tomber dans un rythme utile à faire avance l’impro.

3) Et enfin, c’est un atout au ton de l’impro. On peut établir, par la mélodie choisie, si l’improvisation est rapide, dramatique, charmeuse, triste, heureuse… et si elle sera présentée comme un gros numéro de Broadway, ou une bataille de rappeurs, ou une harmonie de voix, etc. Les revirements ne sont pas abrupts ou illogiques ; ils sont organiques à la chanson/improvisation.

11210522_823986747675791_2332927519188825514_n

Maintenant, c’est une chose que de n’utiliser qu’une seule mélodie, s’en est une autre de faire une bonne impro utilisant cette technique. Voici donc quelques conseils supplémentaires :

1) Juste parce qu’il n’y a qu’une seule chanson ne veut pas dire que l’impro est toujours chantée sur le même ton répétitif. Une chanson a habituellement un refrain et des couplets (certains genres comme le hip-hop ont même des moments de rap chantés par un artiste invité), ce qui devrait empêcher que l’impro ne devienne monotone. On peut aussi varier la vitesse ou l’émotion derrière les paroles, transformant la mélodie de cette façon-là.

2) L’écoute, ça ne se vit pas qu’en comparée. Le premier joueur à établir une bonne mélodie – et ce, même en mixte – devrait être le signal aux autres joueurs de suivre. Dans une mixte libre, on enseigne normalement qu’il ne faut pas rester avec notre idée de caucus coûte que coûte, ignorant ce qui a été établi par l’autre joueur. Même chose ici. Quelle belle démonstration d’écoute que de voir des joueurs de différentes équipes chanter la même mélodie.

3) Utiliser un air connu est parfaitement légitime en impro (tant et aussi longtemps que l’on n’utilise pas des éléments de paroles de la véritable chanson – ex. : « J’aurais voulu être un dentisssssssssssteeeeee !!! » est trop proche de « J’aurais voulu être un artiste »), mais certaines mélodies (le blues, par exemple) sont plus génériques et tout de même utiles dans le contexte de cette technique. Ceci dit, il est important de bien marier le visuel de l’impro au son qu’on lui donne. Si on se donne un son hip-hop, la gestuelle et la posture devrait s’apparenter à celles du rappeur. Si on est plus style crooner (Sinatra, etc.), peut-être qu’on fait des petits clins d’œil charmeurs à l’intention du public. C’est le fun de jouer avec le STYLE, surtout si on va utiliser un même style tout le long de l’impro. Si vous pensez à la chantée comme une à la manière d’un vidéo-clip, vous aurez déjà de bonnes pistes.

Alors voilà, une façon d’aborder la chantée. Ce n’est pas la seule, et je ne sais pas si c’est nécessairement la meilleure, mais quand je pense aux meilleures chantées que j’aie vues… Ouep, elles utilisaient cette technique.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s