Être maître et élève à la fois : mon expérience d’arbitre à la LIC

Par Martin Savoie

« Disons que, hypothétiquement, je déménage à Bathurst… Aurais-tu besoin de quelqu’un pour faire quoi que ce soit à la LIC? »

Ça, c’est mot pour mot ce que j’ai demandé à Mathieu Lewis, coordonateur de la Ligue d’Improvisation Chaleur, au mois d’avril. D’un côté, j’étais pas mal fier d’avoir réussi à utiliser le mot « hypothétiquement » dans une phrase. De l’autre, je m’attendais à me faire offrir, genre, maître de cérémonie, DJ, quelque rôle à la table de stat… Mais me faire dire qu’un arbitre à temps plein serait l’idéal, j’avoue que j’ai fait le saut un peu.

Faut comprendre que mon expérience d’arbitrage se limitait à quelques matchs du secondaire, lors des qualifs d’Edmundstuck et à la LISSE, et un match comme arbitre invité à la LIC en 2014, bref, je craignais être incapable de faire le travail de façon convenable.

Et pourtant, j’ai dit oui…

10157347_611498795591255_3630371359028957673_n

Cette crainte s’est toutefois transformée en excitation lorsque j’ai pris connaissance de la composition des équipes. Je me suis vite rendu compte qu’à quelques exceptions près, j’avais arbitré ces gens au secondaire, à la LIC l’année précédente ou j’avais joué avec eux, inscrivant même mon nom sur la Coupe Fourire avec l’un des capitaines actuels au passage (Verts 2012 represent!). Dès le moment où j’ai réalisé ça, je savais qu’on pouvait créer une expérience formidable dans l’arène, non seulement pour les joueurs, mais aussi pour la foule.

De chaque côté, on avait des équipes très solides, et le fait que la majorité des matchs se sont terminés en supplémentaire ou par un seul point témoigne de la grande qualité du jeu de toutes les équipes. Les Rouges étaient composés de joueurs d’expérience jouissant déjà d’une certaine chimie entre eux, mais avec des éléments plus jeunes qui auront appris énormément aux côtés de vétérans chevronnés et à l’univers assez déjanté. Les Verts étaient l’équipe du futur, soit un lot d’excellents jeunes qui seront sans aucun doute des pierres angulaires de la LIC dans les années à venir et qui, après les avoir vus jouer, assurent la ligue d’un bel avenir. Les Bleus m’ont impressionné de par leur aisance à construire une complicité avec les autres équipes, à un point tel où l’on avait l’impression de regarder une comparée lorsqu’il s’agissait d’une mixte. Les Noirs avaient cet amour contagieux du jeu, faisant d’eux une équipe qui était non seulement agréable à voir jouer, mais aussi avec laquelle il était extraordinaire d’interagir.

11802704_10154083087988776_4629882144307283115_o

Cette année, toutefois, je me suis fait un point d’honneur : contribuer au show. Et par contribuer, je veux dire mettre les joueurs au défi à plusieurs niveaux, punir pour le bien du spectacle d’abord et avant tout, emmener les joueurs à développer de nouvelles facettes de leur jeu qu’ils pourront continuer à travailler plus tard dans d’autres ligues, interagir avec les équipes pour faire en sorte qu’on aime me détester, bref, faire de chaque match un spectacle unique en son genre, parsemé de moments que les joueurs et le public vont se rappeler longtemps.

Je voulais que les joueurs grandissent, mais je ne croyais pas que, moi, j’allais grandir autant en tant qu’officiel et en tant qu’improvisateur. Dans cette optique, la LIC a fait de moi un maître et un élève tout l’été. Tout en étant maître du jeu, j’ai appris énormément et je serai éternellement reconnaissant à la LIC pour cette expérience.

Tout d’abord, j’ai appris qu’une ancre de bateau est de loin l’objet le plus dangereux à donner dans une « avec accessoire ». Ma nouvelle règle personnelle pour cette catégorie, si c’est pointu et lourd, oublie ça, ça risque de mal finir. Quoique, par chance, aucun joueur, membre du public ou ancre de bateau n’ont été blessés lors de cette impro…

10272493_10154023597018776_1732469524578655123_o

J’ai appris que le public de la LIC aime non seulement l’impro, mais la BONNE impro. Je me dois d’avouer que de mon expérience de spectateur dans d’autres ligues ailleurs au pays, j’avais un peu peur que c’est l’impro la plus drôle qui l’emporte malgré tout. Par contre, quand ça fait 12 ans que ta ligue bat son plein, tu te crées un public fidèle qui apprend sur le jeu et qui regarde le spectacle avec un désir de voir des concepts intéressants, intelligents et originaux. Ils aiment voir un joueur se dépasser et le récompensent par un amour inconditionnel pour le bon jeu. Pis quand le public trippe, on trippe, donc on en donne plus, il trippe plus, et ça devient un genre de cycle de plaisir.

Pis en plus, me faire reconnaître comme l’arbitre quand je fais mon épicerie, ça m’a fait me sentir comme une rock star!

11807734_10154065601473776_9219556254205671488_o

J’ai aussi appris, ou plutôt réappris, que voir du pays est la meilleure façon de s’épanouir. Si t’as la chance de participer à des tournois à l’extérieur, aller voir des matchs de ligues que tu ne connais pas, jouer dans la même équipe que des gens avec plus d’expérience, ou même se donner l’occasion d’aider au développement de jeunes talents, ce sont parmi les meilleures expériences pour développer son jeu et grandir comme improvisateur. J’ai pu voir les effets à la LIC cet été, voir comment des joueurs du secondaire, d’autres avec qui j’ai joué ou que j’ai regardé jouer, ont pu continuer à développer leur jeu et n’ont cessé de devenir meilleur. Et je sais que ces joueurs vont emmener cette expérience dans leurs écoles ou lors des autres expériences d’impro qui vont se présenter à eux.

Ou du moins, moi, je tenterai d’appliquer dans le futur tout ce que j’ai appris!

Autant je me suis senti complètement fou de dire oui au poste d’arbitre en chef, autant, aujourd’hui, je me dis que c’est la plus belle expérience qui aurait pue m’arriver pour me faire aimer l’impro encore plus qu’avant!

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s