Mon équipe d’impro imaginaire : Réalisateurs

Par Frédéric Melanson

J’ai décidé de me lancer dans le jeu aussi et de vous donner ma « dream team » d’impro, composée de réalisateurs de films.

joss-whedon-spCapitaine : Joss Whedon
(Buffy the Vampire Slayer, Firefly, Dr. Horrible’s Sing-Along Blog, Marvel’s Avengers)

Pilier clé: Écoute

Commençons par le capitaine, celui qui va assembler notre équipe. Quand je pense à des rassembleurs dans le monde du cinéma et de la télé, c’est difficile de passer à côté de Joss Whedon. Après tout, c’est aussi à lui que Marvel a pensé pour rassembler les Avengers. Sa grande qualité, c’est qu’il est à l’écoute de ses fans et qu’il veut leur donner un bon show. Il cherche le meilleur de chaque membre de son équipe, il est avec eux pendant les moments difficiles, et comme il nous l’a montré avec Dr Horrible’s Sing-Along Blog pendant la grève des auteurs d’Hollywood, il est capable de sortir des sentiers battus pour donner des résultats. Il a démontré dans sa carrière qu’il était capable faire une multitude de genres tout en gardant une petite touche comique que le public d’impro semble rechercher.

melbrooks-02

Mel Brooks
(Young Frankenstein, Blazing Saddles, Spaceballs, Robin Hood – Men in Tights, The Producers)

Pilier clé: Efficacité

Mel Brooks est un puncheur. Il a fait une carrière de la parodie et il a mis la barre très haute pour tous ceux qui suivent. Ses films savent rester vrais à la source et au genre tout en pointant aux absurdités qui la rendent drôle. Il n’a pas peur de chanter ni de la controverse. Avec lui, les rires sont garantis. Sa grande faiblesse, je crois, c’est son manque de retenue. Ce sera toute une job pour son entraîneur de le garder sur le banc quand il aura une idée pour un bon punch pendant une dramatique. Il va prendre des punitions pour gagner le point. Il sera probablement le joueur le plus puni du tournoi.

Sofia-Coppola---It-sounde-001

Sofia Coppola
(Lost in Translation, Marie-Antoinette, The Bling Ring, The Virgin Suicides, Somewhere)

Pilier clé: Vérité

Coppola nous montre des personnages très humains. Ils sont tous des êtres profondément brisés, mais on ne les juge pas et on vient même à les comprendre et à les aimer. Elle sait nous donner des histoires vraies et touchantes, la profondeur de ses personnages est un atout dans n’importe quel de ses films. Elle est encore un peu une recrue et elle se cherche un style, mais elle a plein de potentiel et elle s’améliore constamment.

kathryn_bigelow_01

 

Kathryn Bigelow
(The Hurt Locker, Zero Dark Thirty, Point Break, Strange Days, Near Dark)

Pilier clé: Disponibilité

J’ai mis Bigelow dans mon équipe pour représenter la disponibilité parce qu’elle fait des films controversés. Elle montre les histoires que d’autres ne toucheront pas. Elle n’hésite pas et elle fonce avec ce qu’elle croit être la bonne idée. C’est la joueuse qui sortira un coéquipier qui est figé sans idée, c’est elle qui entrera quand on a un caucus de la mort, et c’est elle qui fera la dramatique de 12 minutes toute seule.

img220000347A

Akira Kurosawa
(Ran, Roshomon, Yojimbo, Seven Samurai, Throne of Blood, Red Beard)

Pilier clé: Culture

Kurosawa est celui qui a l’idée flyé de faire d’une Libre une « à la manière de Shakespeare. » Il connait son art sous tous les angles. Quand ça vient à donner un style unique, ou une texture à une impro, c’est lui qui a l’idée. Il en connait beaucoup sur plusieurs choses et il n’a pas peur de s’en servir.

File photo of Guillermo Del Toro in Beverly Hills

Guillermo del Toro
(Pan’s Labyrinth, Hellboy, Pacific Rim, Blade II, The Strain)

Pilier clé: Écriture

Del Toro est fort en écriture. Tout ce qui est placé dans ses histoires est là pour une raison. S’il met un vase dans une impro, c’est que le vase va servir plus tard, et il sait exactement où et quand. Il sait tisser l’histoire pour que le spectateur ne se rende même pas compte qu’il le guide vers une fin évidente, et quand il nous donne le dernier morceau de casse-tête, on voit l’image complète et on ne voit pas comment ça aurait pu être autre chose.

spielberg_steven_website

Entraîneur : Steven Spielberg
(Trop de choses pour faire une liste)

Pilier clé: Respect

Spielberg respecte le jeu et les joueurs comme nul autre. Même si l’impro est inintéressante, si Spielberg est impliqué, on sait qu’elle sera bien faite. Il connait ses joueurs, il connait leurs forces et leurs faiblesses et s’assurera qu’ils seront utilisés à leur plein potentiel. Une autre chose qui est certaine avec l’implication de Spielberg, c’est que la musique d’entrée de l’équipe sera composée par John Williams.

Bien des joueurs ont presque fait ma liste, mais n’avaient pas tout à fait ce qu’il fallait (soit parce qu’ils ne jouent pas bien avec les autres, ou que quelqu’un d’autre remplissait mieux le rôle qu’eux à mes yeux), mais ne lâchez pas, Wes Anderson, Edgar Wright, Stanley Kubrick, Alfred Hitchcock, Quentin Tarantino et Hayao Miyazaki… Y’a toujours l’an prochain!

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

3 réflexions sur “Mon équipe d’impro imaginaire : Réalisateurs

  1. Moi j’ai l’équipe weird qui « uqam » tout le monde avec des impros incompréhensibles :
    Alejandro Jodorowski
    Peter Greenaway
    David Lynch
    Wong Kar-Wai
    Pis je peux pas nommer le reste de l’équipe pcq ils sont imaginaires. C’est right weird sur ce banc là, man.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s