En hommage à Marc Chouinard, promoteur des arts et oui, de l’improvisation

Par Michel M. Albert

Marc Chouinard a perdu sa lutte avec le cancer cette semaine. Le regretté directeur général du Théâtre Capitol a, depuis les années 70s, grandement contribué à l’épanouissement des arts et de la culture dans la francophonie canadienne et néo-brunswickoise; Radio-Canada fait bien le tour de son impressionnante carrière sur son site. Aux hommages qui lui sont faits dans les médias et sur l’Internet, Improvisation Nouveau-Brunswick aimerait ajouter sa voix.

marc-chouinard

Parce que pour Marc Chouinard, il n’y avait pas de différence entre l’impro et les autres formes d’expression artistique. Il en a fait la promotion aussi. Sa confiance dans cet art de scène et dans les improvisateurs acadiens ne peut pas avoir été plus claire que quand il a donné la chance à la Ligue d’improvisation acadienne (LIA) de naître et de s’épanouir.

Ce n’est pas faussement représenter la situation que de dire que l’accès à une bonne salle de spectacle est le défi No.1 d’une ligue d’impro naissante. Quand les instigateurs de la LIA ont approché Marc en 2002 pour potentiellement jouer à l’Empress, juste au-dessus du Théâtre Capitol, il n’a pas seulement accepté de nous y loger, mais a véritablement sauté sur l’occasion. Il a offert à la LIA une entente à travers laquelle la Ligue ne devait pas payer de location. Le Théâtre Capitol s’engageait au lieu à payer ses techniciens avec les billets vendus à la porte. Pour un marché peu éprouvé comme l’improvisation, il s’agissait d’une démonstration Empress-ionnante (pas pus m’empêcher, toutes mes excuses) de sa confiance en nous, et de sa volonté de promouvoir notre art de scène.

En échange, les membres de la LIA s’engageaient à monter un spectacle d’humour en français dans le cadre du Festival Hubcap, question de bilinguiser un événement qui s’était déroulé jusque là qu’en anglais, ou alors avec des têtes d’affiches francophones issues de l’extérieur de l’Acadie. Pour Marc, il fallait développer l’humour en Acadie. Il avait le festival pour le faire, et dès lors, il avait aussi les talents nécessaires à amener un tel projet à profit. C’est l’origine de la Revue acadienne, un spectacle qui roule encore une douzaine d’années plus tard et qui a même porté nos improvisateurs au petit écran.

lia-pour marc

La contribution de Marc Chouinard à la LIA ne peut être sous-estimée et ne se résume pas à un simple soutien logistique. Marc y apportait des conseils; une fine compréhension des réalités du spectacle, de la mise en scène et du marketing; et une crédibilité qui a, sans aucun doute, aidé à donné autant de visibilité à la LIA – et donc à l’impro au NB – sur les ondes de la télévision Rogers sous l’égide de « L’Acadie d’improvise ». Elle ne se limite pas non plus au début des années 2000, mais représente un soutien occasionnel à long terme, collaborant récemment, par exemple, avec la tournée de la Ligue d’improvisation Chaleur. Son humour, son franc-parler, et ses commentaires lucides ont toujours été appréciés de nos improvisateurs et improvisatrices, dont les plusieurs qui ont fini par collaborer sur des projets avec lui pour de longues années au-delà des quatre saisons de la LIA.

En fournissant une vitrine à nos meilleurs improvisateurs de l’époque, il a non seulement contribué à une ligue d’un calibre encore reconnu comme un des sommets de l’improvisation au Nouveau-Brunswick, mais aussi créé la fondation sur lequel est bâti le marché de l’humour en Acadie, grâce à la bilinguisation du Festival Hubcap responsable de l’engouement du public pour les spectacles d’humoristes locaux, spectacles auxquels bon nombre d’improvisateurs aujourd’hui se rattachent.

Merci Marc Chouinard. Aucune question que les anges ne s’ennuient avec toi parmi eux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s