L’impro c’est comme… un chat

Par Michel M. Albert

L’impro c’est comme un chat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Deux heures d’activité frénétique dans une journée autrement paresseuse.

L’impro ne va que rarement dans le sens que tu veux qu’elle aille.

L’impro, c’est à propos de toujours retomber sur ses pieds.

L’impro est traître ; tu penses que ça va bien et oups, tu saignes.

On peut mourir 9 fois dans un match d’impro (de deux périodes, avec une supplémentaire).

L’impro est populaire sur Internet (plogue pour ImproNB !).

L’impro est difficile, mais les récompenses sont grandes.

Impro échaudée craint l’eau froide.

Attendez, non… euh…

La nuit, toutes les impros sont grises…

Non, pas celle-là non plus, voyons, ok, ben j’ai perdu le fil de l’histoire. Peut-être que ce n’était pas un fil. C’était peut-être juste une ombre. Ou un point laser.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s