Dans mon temps… On était 26 pis on jouait dans la cave!

Par Jean-Sébastien Levesque

2055. 19h, au bar étudiant Le Yvon Fontaine, une tradition se poursuit. La Licum est la ligue d’improvisation la plus vieille au Canada et au monde. Un étudiant du 3ème âge s’avance pour sa première improvisation en plus de 45 années.

« Dans mon temps », il ajuste son appareil auditif, et mouille ses lèvres avec le bout de sa langue. Maintenant un vieil homme, celui qui était connu sous le sobriquet de Bass fait son retour au jeu. Il n’a pas parlé devant une si grande foule depuis 1996. Fébrile, il redresse son chandail des Oranges et il s’avance en avant-scène… où il se rapproche de la bande d’en avant. Il avance, quoi.

1521328_1391906201060980_469904212_n

« Dans mon temps, Orange existait pas! Il y avait des oranges… c’est pas ça que j’veux dire… j’veux dire que les chandails étaient pas oranges. Y’avait des Blancs pis des Noirs. Pis des Verts pis des Rouges. Y avait 4 équipes avec 6 joueurs! C’était un drôle de temps. On faisait quelque chose de bizarre, vous savez. Raconter des histoires inventées comme ça… séparés en 2 équipes.

C’était weird.

Mais c’était l’fun. Pour tout le monde. Il y avait toute sorte de monde qui jouait. On a eu des joueurs de hockey des Aigles. On a eu des artistes visuels, des gens en D.S.S., des gars en admin pis des filles en nursing… ou c’était tu des filles en admin pis des gars en nursing… je sais pus, gars pis filles… c’est interchangeable maintenant.

Anyway. C’était un différent temps. Mais ce qui me touche le plus, c’est les gens qui ont partagé ces moments de jeu. Plus j’y pense c’était beaucoup plus à propos du monde que du jeu.

On était compétitif dans mon temps… on voulait faire rire. Le problème, c’est qu’on était pas très drôle… hehehe ça fait qu’on se battait pour les rires. On se garrochait pour faire plaisir au public qui allait propager la bonne nouvelle du show qu’on donnait.

On avait un bon public… aaahhhhhh… ils nous ont même suivi dans le sous-sol du Centre étudiant une année! Oui oui! On avait pas de place à jouer. On a essayé au Cube dans la faculté des arts… On faisait trop de bruit. Ca fait qu’on a décidé d’être ‘underground’ littéralement.

On a joué dans la cave. Le premier match… on était boosté parce qu’il y avait du monde pis on pouvait jouer. J’me rappellerai toujours quand ils ont annoncé le nom de Samuel Chiasson. Oui oui, le gars qui était à la télé pour un boute. Je me demande ce qui lui est arrivé depuis ce temps-là. Après le Celebrity Boxing, j’veux dire…

Ben lui…

Il est décollé à courir et quand il est passé par-dessus la bande, il s’est ramassé la face dans une pipe qui dépassait du plafond.

On a tellement rit. Il était correct… ça fait qu’on a ri. Il avait probablement une commotion cérébrale…

1476569_1391906284394305_1190275252_n

Aaaahhhh le bon public. Ils nous ont suivis jusque dans la cave. Ahhhhh…

Anyway… Qu’est-ce que j’disais?

Ah oui… Le monde. C’est comme ça qu’on a développé des amitiés avec des gens qu’on aurait jamais côtoyé autrement. C’était cool… vous dites encore ça? Cool?… non? Ah ben.

Y’en avait qu’étaient mauvais à l’improvisation… mais c’était du bon monde… Y’en a un, là… Grand… Sa fille dance asteure… anyway. Il me faisait rire.

Orange… ça doit être quelqu’un de l’école l’Odyssée qui l’a choisie, celle-là. Orange, tcheu couleur laide.

Ok, c’est moins pire que les Mauves… C’est laid en sacrifice, ça… On dirait une batch de Barneys qui se promènent. Barney! BARNEY! Vous connaissez pas Barney? Ben voyons donc… Voulez-vous me dire que…»

L’arbitre se lève, donne une punition de « non-respect du thème » et siffle.

La foule applaudie poliment et la musique part!

1002026_1391906324394301_1736560224_n

Le capitaine des Oranges entre sur la glace, l’arbitre siffle et se retourne.

« Oui, Monsieur Léger? »

Marc Léger, joueur d’improvisation de deuxième génération, bien connu pour ses tirades avec les arbitres, se lance. « Monsieur l’arbitre… Mon joueur a-t-il vraiment manqué de respect au thème… Je crois que c’est plutôt vous qui manquez de respect envers les ainés. »

La foule délire et applaudie.

L’arbitre lève la main et répond d’un ton à la fois amusé et exaspéré : « Monseur Léger… Le thème était Minouminouminou…. Votre joueur n’a même pas passé proche de respecter le thème… Il dormait peut-être pendant que je l’ai lu? »

« Monsieur l’arbitre! C’est pas gentil envers mon joueur… »

« Votre joueur qui dors présentement? »

Bass est assis sur le banc, endormi, exposant ainsi son dentier qui est légèrement trop grand pour sa bouche.

Le capitaine surpris se retourne vers l’arbitre : « Il… dort. Il a dû manger un gros souper. »

« Il dort Monsieur Léger… parce qu’il est vieux! »

L’arbitre retourne au match.

« VOS VOTES! »

Musique!

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Une réflexion sur “Dans mon temps… On était 26 pis on jouait dans la cave!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s