Ma vision du poste d’entraîneur : Pratique plus que banc

Par Michel M. Albert

J’aimerais commencer la discussion avec deux commentaires qui se contredisent plus ou moins.

10329241_635909243150210_3563140556609142762_nD’UNE PART
Dans une structure où il y a un entraîneur (donc de tournoi, ou dans n’importe quelle ligue qui attache une importance à ce rôle), vous, le joueur, vous devez de complètement respecter votre entraîneur. Vous l’avez soit choisi pour vous guider (dans le cas d’entraîneurs du même âge/niveau) et donc devez respecter sa vue d’ensemble tout comme il ou elle respecte votre place dans l’équipe et vos habiletés et faiblesses particulières. Ou alors c’est une personne responsable qui vous a été imposée, mais sans qui vous n’auriez pas pu vous présenter au tournoi et donc, je m’en contrebalance s’il a beaucoup d’expérience ou non selon vous, ses décisions sont la LOI.

MAIS D’AUTRE PART
Je vais peut-être sonner comme un hérétique, mais je ne crois pas dans la nécessité de l’entraîneur, (oui, tout comme j’ai déjà questionné la valeur du caucus). J’ai souvent entendu des joueurs du réseau secondaire, par exemple, se plaindre que telle ou telle équipe avait un entraîneur de renom, alors qu’ils étaient pris avec un relatif néophyte. Mais j’ai aussi vu pas mal de joueurs qui ont bénéficié d’excellents entraîneurs passer au prochain niveau (universitaire ou civil) et n’avoir AUCUNE autonomie. Pas d’idées qui viennent d’eux-mêmes, incapables de faire un caucus ou de jouer sans un caucus donné ou dirigé par un entraîneur. Des joueurs complètement dépendants de l’entraîneur et incapables de se motiver tout seuls.

10380321_638590812882053_367488268600146877_n-2DONC, MA VISION
Le travail de l’entraîneur doit surtout se faire dans les pratiques, AVANT les matchs. Donner tous les outils possibles aux joueurs au préalable. Les matchs sont LES LEURS. Le caucus est déjà « crowdé »  et en tant qu’entraîneur, je n’ajoute pas ma (7e) voix à moins que c’est important, ou que j’ai une idée incroyable, ou enfin pour GUIDER la conversation.

Demander rapidement « Qui rentre? » Si plusieurs lancent des idées, possiblement choisir celle qu’on devrait développer. Finir avec « Ok, Justin, commence nous ça ». Et passer le reste de l’impro à glisser des choses à leurs oreilles et garder un œil sur le temps (pour empêcher des joueurs de rentrer quand il ne reste pas assez de temps, ou pour coordonner une fin à l’impro). Mais le vrai travail d’impro se fait par les joueurs. C’est eux qui doivent entrer et jouer après tout.

10372596_643032745771193_2842304518320525607_nSi j’ai pu observer chez certains joueurs une sur-dépendance au caucus, c’est parce que le caucus était fait par un entraîneur plutôt qu’avec leurs propres idées. Le joueur entre jouer et se retrouve coupé de cette source d’idées, et il ne sait pas comment penser par lui-même. Il n’est pas entré avec SON idée, alors ne voit pas nécessairement comment la développer. On arrive au milieu de l’impro et le joueur se demande « où vais-je maintenant, entraîneur? », ce qui n’est pas une position plaisante pour le joueur.

L’impro est toute une corde raide! Pas seulement pour les joueurs, mais pour tout le monde impliqué dans le spectacle. Pour l’entraineur, c’est de trouver moyen d’à la fois guider et encadrer ses joueurs toute en leur laissant des libertés et des RESPONSABILITÉS. Il faut bien les servir dans le moment, mais aussi les préparer pour l’avenir.

L’entraineur est en quelque sorte le FILET sous la corde raide. On ne les laisse pas tomber, mais on ne peut pas marcher la corde pour eux.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s