Mon expérience aux Jeux de la Franco!

Par Shanie Martin

Après 4 tournois de qualification, 4 différents entraîneurs, 3 Gougounes dorées et bien des douches froides, j’ai eu la chance de participer à une des meilleures expériences de ma vie : Les Jeux de la Francophonie Canadienne à Gatineau en juillet 2014.

10751811_10202789178039273_1329182969_n

Source: jeuxfc.ca

Le voyage a, en réalité, commencé au tournoi de qualification à Edmundston quand nous, l’équipe de la Cité-des-Jeunes A.M-Sormany, avons remporté de justesse notre finale avec Shédiac. J’étais vraiment fière de mon équipe et j’avais des papillons à penser que j’allais vivre cette expérience fabuleuse avec papa Mich-Mich [entraîneur Michel Hédou] et ma petite famille.

La soirée avant de partir, on a eu un rassemblement de style « pep rally » à la CDJ, et pour la première fois, on a joué devant notre délégation avec les chandails de l’équipe Nouveau-Brunswick! Je fais de l’impro depuis ma 9e année et c’est enfin en 12e que j’ai eu le poste de présidente du comité, capitaine de l’équipe CDJ et là, capitaine de l’équipe N-B aux Jeux de la francophonie canadienne. WOW! Avant même de mettre le pied dans l’arène, je savais que Gatineau 2014 allait être un voyage inoubliable.

Arrivés sur le site, nous avons soufflé nos matelas et dès la première soirée, commencé à rencontrer des jeunes de partout au Canada, même du Yukon! Les soirées d’ouverture et de fermeture étaient longues, mais l’ambiance était awesome! On dormait au maximum six heures par nuit, mais on débordait tous d’énergie. Tout le monde encourageait sa délégation et plein de nouvelles amitiés se sont formées.

10744644_10202789182559386_1873273391_n

Source: jeuxfc.ca

Passons aux choses sérieuses. La première journée de compétition, nous avons eu des ateliers avec les arbitres qui étaient aussi des joueurs expérimentés. Un des ateliers portait sur « comment faire un bon caucus » et on y a eu des trucs pour faire des caucus en mixte et en comparée. On a vu le rôle des différents joueurs et de l’entraîneur pendant les 20 secondes (les caucus aux Jeux étaient de 30 secondes, soit dit en passant.). Un autre atelier portait sur les personnages : Comment être créatif dans la création de personnages? Où prendre notre inspiration? Comment le bâtir? Et finalement, on a pratiqué « comment commencer une improvisation ». Je pourrais vous parler des ateliers pendant trois heures parce que c’était super intéressant et les arbitres étaient incroyables!

On a pu jouer dans 3 salles différentes avec des règles différentes :

  • 10748815_10202789183279404_620011030_n

    Source: jeuxfc.ca

    Salle classique : Une salle d’improvisation *normale* avec une arène traditionnelle. (comme à la Gougoune, etc.)

  • Salle techno : Aucunes bandes. Cependant, il y a une scène à deux étages (une marche). Pendant les caucus, on pouvait décider de l’ambiance qu’on voulait et envoyer un joueur s’occuper des lumières ou projeter une image en arrière-plan pendant l’impro. On avait accès à deux micros.
  • Salle expérimentale : On jouait au même niveau que l’auditoire, sans bandes. Il y avait deux blocs qu’on pouvait bouger, empiler un sur l’autre, monter dessus… On avait accès à un piano et à plein de morceaux de vêtement pour se costumer.

En plus d’avoir expérimenté plusieurs salles différentes, il y avait des catégories qu’on voit moins souvent ou pas du tout dans les tournois secondaires : Fusillade, triple poursuite, doublage… J’ai trippé! La région de Moncton-Dieppe a du pain sur la planche pour les prochains Jeux.

10726543_10202789178799292_140558369_n

Source: jeuxfc.ca

Je ne peux pas vous parler de mon expérience aux Jeux sans vous parler de l’équipe du Manitoba! J’ai adoré jouer avec eux. On avait un style de jeu semblable et une connexion comme je n’ai jamais eu avec une autre équipe. On a joué trois fois avec le Manitoba (à cause du classement et de l’organisation) et après le premier match, l’arbitre nous a dit qu’on donnait un méchant show! Il a demandé pour nous arbitrer à nouveau pour le 2e match (non compétitif) et c’est là qu’il nous a fait expérimenter toutes les nouvelles catégories. Il nous a mis au défi avec une impro de 8 minutes qui était AMAZING! Je me rappelle qu’il ait dit : « J’ai vu des équipes universitaires se planter où vous avez excellé ». Je peux vous dire que j’avais plus qu’un papillon dans le ventre après. Le 3e match était pour déterminer qui allait en finale. On ne l’a pas gagné celui-là, mais je n’aurais pas pu avoir plus de fun. En plus, nos matchs étaient super serrés.

Mon équipe, c’est vraiment comme ma seconde famille. Avec un entraîneur en or comme M. Michel Hédou et un assistant-capitaine comme Nicolas Marcoux, on ne peut qu’avoir le sourire aux lèvres. Sans oublier mes petits papoutes : Olivier Levesque, Thomas Lapointe, Marie-Michelle Voyer et Pierre-Paul Ledoux. On a fièrement remporté la médaille de bronze et on a représenté le Nouveau-Brunswick du mieux qu’on a pu. Je ne sais pas si vous pouvez vous imaginer le sentiment de fierté que j’ai eu quand toute la délégation s’est levée en criant pour célébrer notre médaille! C’est un feeling que je n’oublierai jamais.

10711390_10202789178079274_693030881_n

Source: jeuxfc.ca

Après chaque match, l’arbitre choisissait un joueur étoile par équipe (un peu comme à la Gougoune) et à la fin, les points ont été comptabilisés pour déterminer les trois joueurs étoiles des Jeux 2014. Et à notre surprise, il y a des médailles pour ces joueurs. En 3e place, Gabriel Gélinas (Québec). En 2e place, Mathieu Jubinville (Manitoba). Et finalement, roulement de tambour, en première place, Shanie Martin!!!! OMG, J’ai… Je… Qui? Moi? Je n’avais plus de mots. Juste des genoux mous, des joues mouillés et des mains qui tremblaient.

Pour venir couronner le tout (comme si je n’avais pas assez pleuré de joie comme ça) Rémi Goupil, chef de mission adjoint, est venu m’annoncer que j’avais été choisie porte-drapeau pour la cérémonie de fermeture.

Une expérience complète! Si mon été 2014 était sur DVD, je ferais jouer cette même scène à répétition.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Une réflexion sur “Mon expérience aux Jeux de la Franco!

  1. Je viens de me « googler » pour le fun et j’ai trouvé ceci. Très bel article Shanie! On a adoré jouer avec vous autres aussi! J’étais tellement content et fier de l’impro de 8 minutes qu’on a fait ensemble… et bien sur, de te voir couronnée comme la meilleure joueuse du tournois!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s