Le joueur de soutien

Par Martin Léger

10173817_635910143150120_5684459633520293153_nC’est comme drôle à dire, mais bien que je faisais de l’impro au secondaire, peu de mes collègues des autres équipes se rappellent de moi, que ce soit en dehors du jeu ou dans l’arène. À vrai dire, dans mon équipe du secondaire, il y avait des personnages assez intéressants, que ce soit des cheveux bleus vifs, un gars qui liche des faces ou un autre avec une bible et des lunettes roses (l’équipe de Shédiac est toujours un peu weird, hein?). De plus, j’ai cru longtemps que je n’étais juste pas bon et que c’était pour ça que personne ne se rappelait de moi dans l’arène.

Cependant, à travers les années, j’ai réalisé qu’il y a plusieurs types de joueur d’impro. On me disait fréquemment que j’étais plutôt un joueur de soutien et j’ai accepté ça pendant longtemps. J’entends souvent des joueurs dire qu’ils ne seront jamais bons comme « X » ou « Y ». Au début de nos parcours d’impro on valorise la « star » des équipes. Ces joueurs qui semblent toujours avoir la meilleure réplique et qui sont capables d’absorber toute l’attention d’une foule. Et ce sont eux aussi qui gagnent souvent les étoiles à la fin du match. Le secret de ces joueurs c’est qu’ils ne le font pas tout seul! Il y a une pleine équipe derrière eux qui les appuie!

Oui, derrière eux sont les joueurs de soutien! Un rôle très apprécié, mais qui n’est malheureusement pas toujours reconnu immédiatement. Ça peut être difficile comme joueur quand tout le crédit est habituellement dirigé vers le puncheur de l’impro, mais il ne faut pas se décourager! Sans le joueur de soutien le moteur aura de la difficulté à vraiment ce démarquer. Sans le joueur de soutien, qui va placer le moteur dans des situations capricieuses? Sans le joueur de soutien, qui va donner l’ambiance d’une forêt sombre? Qui va jouer l’idiot dont le puncheur peut se moquer? Qui va jouer le personnage complètement normal et plate pour qu’on remarque l’absurdité du puncheur!?! QUI!?!

10389994_635909333150201_1240841710964400870_nLa réponse est pas mal facile, c’est VOUS! Et je ne parle pas un à groupe spécifique d’improvisateurs, mais à tous les improvisateurs. Les puncheurs, les verbomoteurs, les physiques, les absurdistes, vous pouvez tous être des joueurs de soutien. Utilisez votre propre style pour appuyer les autres joueurs. Éviter de ne pas embarquer dans une impro juste parce qu’elle « n’est pas bonne ». Trop souvent, on voit des moteurs qui souffrent dans une mauvaise impro, sans aide. On ne fait pas toujours des bonnes impros, mais il faut toujours essayer de les sauver, vous serez surpris du résultat.

Comment le faire, vous vous demandez? C’est aussi facile. Entrez faire un vendeur de crème glacée ou un chien qui cherche quelque chose. Donnez une direction au moteur, mais attention, ne volez pas l’attention d’eux. Soutenir est une technique subtile, mais le truc est de ne pas rester dans l’impro pour trop longtemps. Entrez, donnez votre idée et laissez les moteurs jouer. Vous devez être aux aguets et pratiquer votre écoute. Quand vous êtes sur le banc, donnez toute votre attention à l’impro, car à n’importe quel moment, les joueurs peuvent demander de l’aide.

Pendant plusieurs années, j’ai cru que les improvisateurs se classifiaient en certains types. Oui, c’est vrai, ces types existent. Mais on a tous la capacité d’être un joueur de soutien pour son équipe, que ce soit en dehors de l’impro ou durant un match.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Une réflexion sur “Le joueur de soutien

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s