Les 7 piliers de l’improvisation: #1 Le respect

Par Michel M. Albert

Le respect est premier parce que tout découle de lui. Ce concept inclus le respect des règlements, certes, mais surtout le respect d’autrui. Les idées suivantes vous seront utiles en impro:

10487429_661491843925283_1767124585498773763_nLe joueur de l’autre équipe est votre partenaire dans la construction de l’histoire, pas votre adversaire. L’écraser vous dérobe d’une pièce précieuse de l’impro. C’est encore plus vrai à l’extérieur de l’arène: On ne considère pas les autres équipes comme des ennemies.

Vous vous présentez au match en tant qu’équipe, pas en tant que 4 à 6 joueurs individuels. Marginaliser votre propre joueur crée du mauvais sang à l’intérieur de l’équipe et déstabilise l’entité qui joue le match. Mettre un de ses joueurs de côté, c’est comme s’attacher une main derrière le dos.

On joue pour le public. Il s’est, au minimum, déplacé. On lui doit le meilleur spectacle qu’on peut lui donner. Même s’il est petit. On ne lui refile pas une série « d’inside jokes » qu’il ne comprend pas. On ne joue pas pour s’en débarrasser. On ne fait pas preuve de mauvais goût.

L’arbitre, qui doit aussi assumer les piliers en passant, est le metteur en scène du spectacle. Ses punitions sont supposées guider ce spectacle dans la bonne voie. Il vaut la peine de les prendre à cœur et de s’ajuster en conséquence pendant le match, le tournoi et/ou la saison.

1503863_635909033150231_1529804784203660329_nIl n’y a pas de position sans importance dans l’impro. Chaque rôle a son importance. C’est vrai du réserviste, des juges de ligne, du statisticien, maître de cérémonie et dj/musicien. En effet, ces deux derniers requièrent probablement le plus grand niveau de compétence de TOUTES les ressources humaines impliquées dans le spectacle, car ils encadrent le spectacle, son rythme, son atmosphère. Un mauvais spectacle est la faute de tout le monde qui y participait. L’erreur de l’autre est TON erreur. Même chose, un bon spectacle est livré grâce à tout le monde qui y participait. En aucun cas peut-on blâmer le public pour l’insuccès, mais il contribue certainement au succès.

L’impro est un spectacle déguisé en compétition. La seule vraie compétition est avec soi-même. On ne peut pas contrôler les votes. On peut perdre des impros qu’on « méritait ». La seule vraie victoire est si on peut répondre oui à la question suivante : « Est-ce que j’ai fait une bonne impro? » Si on vise ce but, on arrive à des meilleurs résultats que si on vise le point (parce qu’entre deux mauvaises impros, l’une d’elles gagnera quand même ce point).

Bien que l’on comprenne la nécessité de la « compétition » en format de tournoi, car remporter des matchs assure plus de matchs à l’équipe (le but ultime d’un joueur d’impro), elle n’a pas sa place dans un format de saison où toutes les équipes se rendent en demi-finale. La seule différence entre le gagnant d’un tournoi et la 2e place est le titre. Les deux équipes ont joué le maximum de matchs possibles.

10446493_643481882392946_6452529458664499424_nIl faut respecter les règlements du jeu parce qu’ils sont là pour régir le « fair play » et empêcher qu’une équipe se donne un avantage injuste, ou alors assurent la qualité et cohérence des impros.

En aucun cas les joueurs d’impro devraient-ils exhiber une attitude de mauvais perdant ou de mauvais gagnant. Les joueurs que vous choquez maintenant sont dans la salle en train de voter tantôt. Ou vous affronteront plus tard. Ou auront occasion de parler de vous à d’autres.

Il est important d’assumer ses erreurs et faiblesses, comme ses succès et forces. Le respect c’est aussi un respect de soi. Nous ne sommes pas des singes ou des clowns, nous sommes des artisans. Tomber dans le pipicacafesse, dans le facile, c’est se diminuer soi-même, refuser notre potentiel et celui de notre jeu.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

4 réflexions sur “Les 7 piliers de l’improvisation: #1 Le respect

  1. Ping : Les 7 piliers de l’improvisation : #4 L’efficacité | Improvisation NB

  2. Ping : Entre le public et les joueurs | Improvisation NB

  3. Ping : L’impro c’est 13% talent… | Improvisation NB

  4. Ping : Les 7 piliers en chanson | Improvisation NB

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s