Le théâtre, l’impro et l’éphémère ou mon choix entre les deux

Par Elyse Hamel

10153882_611500418924426_6902334350320948701_nJ’ai toujours aimé les arts de la scène, il est donc naturel que toute jeune j’aie gravité vers l’improvisation et le théâtre. Pour moi toutefois, le jour est venu où j’ai dû faire un choix entre les deux, faute de temps à consacrer à mes études.

L’improvisation et le théâtre sont deux arts éphémères. Après une pièce, après un match, il ne reste que les échos du public, des moments forts, et très peu de souvenirs tangibles. J’ai déjà été tentée de dire que j’ai choisi l’improvisation parce que le deuil après le match est moins fort que celui après une dernière représentation.

Mais en y réfléchissant maintenant, il y a un élément clé qui distingue réellement pour moi l’improvisation du théâtre : la surprise. Je ne sais jamais en commençant un match quel rôle je vais être appelée à jouer. Même au milieu d’une impro parfois on n’a aucune idée d’où l’histoire va nous mener. J’adore cet élément d’inconnu qui m’habite chaque fois que j’embarque dans l’arène.

10152520_614115685329566_6211619424586531599_nEt ce que j’adore le plus, c’est de voir, de sentir et de savoir que le public partage l’étonnement des joueurs. C’est d’ailleurs pour moi une des raisons que l’improvisation n’est jamais aussi captivante en format vidéo. Il manque la complicité d’un public et un joueur qui sont tous les deux surpris par l’histoire qui est construite devant eux.

On ne sait jamais où tout ça va nous mener, et c’est excitant à chaque fois. Bien que j’adore le théâtre, je sais que les lignes ont été écrites, mémorisées, répétées… C’est une distinction subtile pour moi, mais c’est ce qui fait mon coup de cœur pour l’improvisation depuis maintenant plus de 20 ans…

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

3 réflexions sur “Le théâtre, l’impro et l’éphémère ou mon choix entre les deux

  1. Je n’ai pas fait d’études en théâtre, mais le choix s’est imposé pour moi aussi. Dans mon temps, disons que le comité d’art dramatique avait le tour pour faire ressortir le mot DRAMA dans dramatique, donc mon choix s’est avéré très facile. Mais en y pensant, même sans les problèmes d’un comité, j’aurais choisi l’impro malgré tout. Le côté spontané, l’idée de créer, non pas qu’individuellement, mais collectivement, m’a toujours séduit. Non seulement avec notre propre équipe, mais aussi avec d’autres équipes avec différents vécus, des backgrounds complètement différents et voir comment nos univers respectifs peuvent s’amalgamer afin de créer une expérience unique tant pour les joueurs que pour le public, on n’a pas ça ailleurs!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s