Variations sur un thème : L’impro-théâtre

Par Michel M. Albert

L’impro-match, c’est une chose, et ce dont on veut habituellement dire quand on parle d’improvisation au Nouveau-Brunswick. Notre province a cependant développé d’autres formats de spectacle, et ImprovisationNB tient à faire la promotion de ceux-ci également.

Variante : Impro-théâtre

En bref : Le match est une pièce de théâtre improvisée, chaque période est un acte, et chaque improvisation une scène.

Développement* : Michel M. Albert à la LIA, puis à la Licum ; formule adaptée ensuite aux spectacles des Impromptus (voir la fin de l’article).

OLYMPUS DIGITAL CAMERASi c’est la première variante que nous développons sur le blogue, c’est que c’est l’une de celles qui a eu le plus de succès à travers la dernière décennie. Il s’agit d’un défi pour les joueurs un peu plus avancé dans leur cheminement d’impro, et un travail mental différent qui en vaut la peine. Après avoir joué dans un tel format, vous ne penserez plus à la structure d’une improvisation, au cheminement de ses personnages, ni à la place qu’il ou elle prend dans une impro de la même façon. Il se peut même que votre peur des longues durées s’évapore complètement.

Traiter le comme un match normal sauf pour les choses suivantes :

PRÉPARATION : Deux équipes de 4. Il est recommandé qu’au niveau de chaque équipes, les joueurs se donnent des « rôles » vagues d’avance, par exemple 1) le lead masculin, 2) la lead féminine, 3) le personnage de soutien, et 4) tous les petits rôles. Le personnage de soutien pourrait jouer plus d’un rôle s’il est distinctif (par exemple, dans deux différents actes), mais le lead ne devrait pas. L’idée est d’éviter de se marcher sur les pieds et qu’il y ait huit personnages principaux.

De plus, l’arbitre/metteur-en-scène devrait donner un titre à la pièce et l’annoncer aux joueurs au préalable et au public en début de match (voire même sur une carte à chaque table). Ce titre devrait rendre évident le GENRE de la pièce (par exemple, « Jamais Sans Toi – Une comédie romantique pour grand public ») pour mieux guider la pièce vu les catégories et décors préparés à l’avance.

PERSONNAGES : Une fois que vous avez un personnage, à moins que vous en jouez plus d’un, vous ne changez pas ce personnage du match. Oui cela veut dire qu’on jouera parfois dans plusieurs impros de file (surtout les leads), mais les thèmes devraient vous donner du repos aussi en faveur des personnages de soutien.

PÉRIODES/ACTES : Comme normales, mais il y a un décor différent à chaque période/acte. Les officiels devront aider à monter et démonter le décor.

DÉCOR : Les accessoires dans le décor peuvent être utilisés bien sûr, mais pas comme des « accessoires d’impro » (ceux qui ne font que changer tout le temps). Utilisez-les pour ce qu’ils sont. Une chaise est une chaise, un rouleau à pâte est un rouleau à pâte, etc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASCÈNE SECONDAIRE (optionnel) : Si possible, il peut être utile d’avoir, pour les comparées, une deuxième scène avec un décor minimaliste. Cela dépend de votre salle, mais par exemple, un lutrin l’autre côté d’un banc de joueurs, ou l’estrade derrière des bandes qui sont sur le sol. Si vous avez cette deuxième scène, utilisez-la pour les comparées (sauf les « apartés » ; voir ci-dessous) quand un capitaine gagne la mise au jeu. Il ne choisira pas seulement qui va premier, mais aussi s’il veut que son équipe joue « côté cour » (la scène secondaire) ou « côté jardin » (la bande).

CATÉGORIES SPÉCIALES
Bien que l’aparté soit utile pour révéler la psychologie des personnages, les autres catégories données en exemple ci-dessous dépendent vraiment du genre de la pièce que vous montez. Nous encourageons l’arbitre/metteur-en-scène à trouver des catégories qui vont bien avec le type d’histoire que vous créez avec le titre, les décors, etc.

1) En aparté : comparée nécessairement un par équipe. Le personnage va à l’avant de la bande avec UN accessoire du décor (UN SEUL de son choix). Le joueur fait alors une impro en aparté, en parlant au public. Il ne peut pas utiliser l’espace et le reste du décor. Il remet l’accessoire où il l’a pris.

2) À la manière d’une comédie musicale : Les joueurs commencent l’impro, puis la musique commence derrière eux et l’impro devient une chantée/karaoké.

3) Meurtre et mystère : Pendant l’impro, on ferme les lumières pendant 3-4 secondes. Quand on rallume, un personnage doit être mort. Aussi simple que ça. (Une bonne catégorie en troisième période dans un suspense.)

4) Effets spéciaux : Il pourrait survenir des effets sonores et/ou des jeux de lumière pendant l’improvisation. Les joueurs les prennent en compte.

DÉROULEMENT DU JEU
Comme dans un match normal, chaque impro/scène a un thème (l’arbitre tentera de créer un narratif qui fait du sens grâce aux titres) et est suivie d’un vote. Les joueurs tenteront de voir le match entier comme une histoire, avec un début (1er acte), un milieu (2e) et un dénouement (3e). La fin devrait survenir dans la dernière impro ; ne laissez pas le public sur sa faim !

ÉTHIQUE DU JEU
1) N’imposez pas un personnage à un autre joueur parce qu’il sera pris avec pour le match!

2) Des personnages pourraient être nommés par un thème. Si vous avez déjà joué ce personnage, c’est de vous qu’on parle!

3) Chaque scène/impro dans une même période/acte se déroule au moins quelques minutes après celle d’avant, pour expliquer pourquoi les personnages ne sont pas tous encore dans le décor.

4) Et bien sûr, les joueurs devraient faire attention aux accessoires et éléments de décor. Non seulement appartiennent-t-ils à quelqu’un, le reste du match en dépend !

DSC_0341La formule Impromptue
Le groupe d’improvisation exploratoire Les Impromptus, ont pris le concept et l’ont adapté à un spectacle sans match qui peut être utile aux improvisateurs qui n’ont pas le nombre de joueur requis pour le match. Dans cette formule, il n’y a pas d’arbitre, de thèmes ou de vote. Les improvisateurs sont tous dans la même « équipe ».

Bon pour 4 à 6 joueurs, la pièce est préparée par un metteur-en-scène qui peut aussi jouer (mais prendra un très petit rôle). Au lieu des votes, l’interaction avec le public est cruciale. Normalement, les improvisateurs demanderont au public de leur donner des éléments (ex. : qui sera quel personnage, ou portera quel chapeau, ou aura quel pouvoir, etc. selon le genre de la pièce). Entre les actes, les improvisateurs iront séparément aller parler à des groupes dans le public, jaseront de la pièce, où l’histoire s’en va, etc. et ramènent les suggestions aux autres joueurs qui essaieront de les utiliser tout en assurant la cohérence de leur histoire.

Dans un tel format, les joueurs entrent et sortent de la scène (sans bande) comme ils le veulent et le « caucus » se poursuit constamment en coulisse (ou sur le banc). Si les joueurs ont accès à l’éclairage ou au son, ils peuvent improviser des changements d’atmosphères, ou laissez ce travail au metteur en scène. La formule a aussi souvent été utilisée pour des pièces en un acte (la durée d’une période de classe dans les écoles), donc sans changement de décor, etc.

*Si je souligne le développement de la variante, ce n’est pas pour me lancer des fleurs, mais bien parce que des articles futurs dans cette série feront la même chose afin de créditer ceux et celles qui ont pensé à chaque variante. Merci de donner le crédit à l’inventeur original si vous utilisez la variante dans votre ligue, et même de demander sa permission avant de l’incorporer dans votre horaire.

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

3 réflexions sur “Variations sur un thème : L’impro-théâtre

  1. Je n’ai jamais trop aimé jouer des impros théâtres. Chepas trop pourquoi, mais je commence à l’apprécier bien plus qu’avant. J’aurais comme le gout d’en faire et en voir plus. Je manque ca les shows d’Impromptus c’était toujours des très bons shows. Sa me surprends qu’il na pas eu d’autres groupes qu’aurait rempli le vide.

  2. Bonne nouvelle ! Il y aura un impro-théâtre ce soir, à 19h00, à l’école l’Odyssée de Moncton.
    «Mona à la ferme», une comédie de situation, mettra en vedette les membres de l’équipe étoile de l’école ! 2 grosses piastres à la porte ! Apportez votre chapeau de cowboy et les Hay Babies !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s