L’improvisation, le SPORT du divertissement!

Par Randy Daniel Johnston

Encore aujourd’hui, je me suis fait dire que l’improvisation n’est pas un sport, et l’inévitable discussion a suivi.

Célébrons l'impro!

Célébrons l’impro!

Plusieurs gens essaient de nous convaincre que l’impro n’est pas un sport, mais personne n’a d’arguments pour soutenir leur opinion. De l’activité physique? Oh oui! Je sors d’un match d’improvisation épuisé physiquement ET mentalement. Une arène avec des arbitres? Ceux qui sont déjà venus voir un match savent bien qu’il y a un espace quand même restreint, délimité par des bandes, dans lequel on peut jouer avec une un arbitre et des juges de lignes. Des punitions? Oui et plusieurs même! Certaines ressemblant à des punitions de hockey d’ailleurs. Du soutien des écoles? Pas exactement.

Mais en bout de ligne, est-ce vraiment le fait que l’impro n’est pas considéré un sport par plusieurs qui dérange une multitude de ces improvisateurs?  Je crois que non. C’est plutôt le fait que puisque ce n’est supposément pas ‘’un sport’’,  les gens semblent y accorder moins d’importance, allant même jusqu’à s’en moquer. Les improvisateurs semblent souvent être perçus comme moins importants que les jeunes qui pratiquent des ‘’sports’’ qui impliquent une balle ou une rondelle.

Les écoles sont supposées soutenir les jeunes et les pousser à exceller dans une matière ou pratiquer un hobby qu’ils aiment. Malheureusement, les équipes d’improvisation ont souvent de la difficulté à avoir un local approprié pour s’exercer ou un autobus afin de se rendre à un match ou un tournoi. Ces difficultés surviennent même parfois lorsque l’équipe tente de se rendre pour participer au championnat provincial (la Gougoune dorée). Des improvisateurs se sont aussi déjà fait reprocher le fait que leurs chandails n’étaient pas identiques à ceux des équipes sportives de leur école, même si les bonnes couleurs s’y retrouvaient.

L’impro vient enrichir la vie de nombreuses personnes! Les plus timides peuvent relâcher leur fou, ceux qui ont besoin de dépenser de l’énergie sont comblés, et les cliques et les gangs n’existent pas. Le monde de l’improvisation est peuplé de jeunes qui débordent de créativité et qui choisissent de le démontrer de façon théâtrale. Non seulement peuvent-ils y faire de nouvelles rencontres, mais ils y forment souvent des amitiés qui durent longtemps… très longtemps!

Alors, peut-être que l’improvisation n’est pas un sport, mais ce n’est pas une raison pour dévaloriser ou juger les improvisateurs. Ils vivent leur passion – plutôt que de les ridiculiser, il serait sûrement plus approprié de se joindre à eux!

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

8 réflexions sur “L’improvisation, le SPORT du divertissement!

  1. Fight the power, Randy.

    Pour paraphraser Robert Gravel…
    L’impro est un sport, parce que j’ai un CORPS.
    L’impro est un jeu, parce que j’ai une TÊTE.
    L’impro est un mode de vie, parce que j’ai une ÂME!!!

  2. Mon commentaire va éloigner un peu la discussion mais cest un passage qui m’y a fait réfléchir: « …reprocher le fait que leurs chandails n’étaient pas identiques à ceux des équipes sportives de leur école… »
    Encore heureux qu’ils ne s’attardent pas à regarder le nom que certains joueurs appliquent à l’endos de leur jersey. Je crois que c’est une chose de s’exprimer et de vouloir faire rire, mais certains vont trop loin sûrement sans y penser. Les improvisateurs se font déjà assez jugé (et l’improvisation par le fait même) sans qu’on aille à chercher l’attention avec notre costume. Dans le fond, pensez juste un peu avant de placer votre « nickname » sur votre jersey: « Ça pourrais tu offenser? C’est tu déplacé? C’est tu honnêtement mon nickname? Ça va tu faire suer la table de star pour rien? » pi vous aller éviter des problèmes direct là!
    Pour revenir sur le sujet – impro est obligatoire aux jeux de l’Acadie. Wackapow! Dans votre face, c’est un sport de culture c’est tout 😉

  3. Parlant des Jeux de l’Acadie, j’ai hâte de voir la structure qui sera adoptée… Qui va arbitrer et juger les salles ? Est-ce que ce sera vu comme une discipline sportive ou une discipline artistique ? Qui va s’occuper de ses jeunes dans les délégations et, une fois rendu au secondaire, comment vont-ils être formés (vu que l’impro est aux Jeux de l’acadie, et qu’il y a une bannière en jeu, vont-ils devenir trop compétitifs ?)

    Plusieurs questions auxquelles on pourra mieux répondre en 2015.

  4. On vient de m’apprendre que l’improvisation sera du volet CULTUREL, donc, selon la société des Jeux de l’Acadie, ce n’est PAS un sport.

  5. Je suis en 9e année et je vien de rentrer dans l’impro. et J’ADORE ça et je trouve que ton article est vrai et super bon 🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s