Démystifier le Temple de la Renommée de la LICUM

Par Michel M. Albert, Gestionnaire du Temple

temple-jamaicantornado

Eric Lavoie
Intronisé en 2012

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, le Temple de la Renommée de la LICUM est encore une fois à la recherche de nominations, et l’une d’entre elles sera intronisée le 18 novembre prochain. C’est un exercice qu’on fait deux fois par année, et bien que le but et les critères nous semblent clairs, ils ne le sont pas. On entend toutes sortes de questions à ce sujet (incluant l’inévitable « À quoi bon? ») et de la désinformation en plus. Je vais donc ouvrir les portes du Temple et vous montrer ce qui se passe à l’intérieur. Prêts pour la visite guidée? Je vous rappelle de ne pas nourrir les animaux. Ok, allons-y.

À quoi ça sert? Commençons avec la grande question. Le but du Temple, tel que décrit sur son site, est « le plus prestigieux honneur que l’on peut accorder à quelqu’un qui a œuvré dans l’improvisation au Nouveau-Brunswick, autant les joueurs et joueuses de marque qui ont inspiré des générations entières, que les bâtisseur et bâtisseuses qui ont ajouté au littoral de l’impro en Acadie à travers la création d’institutions, la formation de joueurs ou l’exploration de la forme. » On fait ceci par souci pour notre Histoire. L’improvisation, par sa forme, est éphémère. Les impros ne nous restent pas (et quand elles sont sur vidéo, sont transformées en quelque chose de décevant), et l’historique de nos ligues et tournois demeure du royaume de la tradition orale. C’est pourquoi il a été jugé important de faire hommage aux gens qui ont fait de l’improvisation une expérience enrichissante sur le site Internet de la Licum (il y a maintenant plus de 15 ans), hommage qui a depuis transigé vers son propre espace web. Les Templiers ne s’enflent pas la tête avec ça. La vaste majorité des intronisé.e.s ont répondu à l’honneur avec humilité et gratitude, et en levant le chapeau aux générations qui les ont suivis.

Comment ça marche? Très simplement, après la soumission de nominations par la communauté improvisatrice (autant des joueurs et officiels que du public), un petit comité de trois personnes est sélectionné par le gestionnaire du site (c’est moi ça, et je fais partie du comité peut-être la moitié du temps) avec habituellement deux Templiers et un membre présent de la Licum, favorisant un groupe avec au moins un membre qui a connu chacune des personnes nominées, tout en excluant ceux et celles qui sont nominés ou qui on nominé quelqu’un. Le comité reçoit les nominations complètes, en intégrales (pas seulement une liste de noms), autant celles qui viennent d’être soumises, que celles rejetées au dernier tour (une fois nominé, toujours nominé). Le comité revient avec sa réponse, on essaie de contacter la personne pour l’informer et l’inviter, on écrit un beau texte et on choisi une photo horrible pour le site. Le tour est joué!

Mythe #1 : Les vieux avant les jeunes
Le Temple n’est pas une chronologie. Il est entièrement dépendant des nominations que VOUS soumettez. Si un très ancien n’est pas nominé, il ne peut pas être considéré. D’autres choses entrent en jeu dans la décision du comité. Des fois, on réalise que si on n’intronise pas quelqu’un maintenant, il ou elle risque d’être oubliée à jamais par une cohorte d’improvisateurs de plus en plus jeune. D’autres fois, on veut souligner le départ de quelqu’un, prendre l’opportunité de son dernier match avant un départ vers d’autres contrées, etc. Le comité essaie aussi de balancer les joueurs étoiles et les bâtisseurs. Tout ceci vient interrompre toute notion d’ordre chronologique.

Mythe #2 : Il faut avoir œuvré dans une ligue/équipe universitaire au NB Quand le Temple a commencé, c’était le cas. Ce ne l’est plus. Le Temple reconnait aujourd’hui, et depuis quelques années d’ailleurs, la contribution importante de gens qui n’ont pas pu faire d’improvisation à un ou l’autre des trois campus de l’Université de Moncton.

Mythe #3 : Quelqu’un doit avoir fini son cheminement d’impro pour être éligible
Non madame. Plusieurs des Templiers ont été intronisés pendant qu’ils faisaient encore de l’impro. Ce serait nier le rôle des certains participants de longue haleine au dépend d’anciens qui ont peut-être mis moins de temps et d’effort pendant leur plus court séjour. De plus, on connait bien le phénomène « Dominique Michel », la retraite annoncée que la personne ne trouve pas le moyen de respecter moins d’un an plus tard.

Mythe #4 : Il n’y a pas assez de bons joueurs et bâtisseurs pour deux intronisations par année
Comble de l’âgisme. On se rappelle de nos belles années et on croit que c’est pus pareil, yen a pus de contributions importantes, etc. C’est faux. Il y a un roulement constant qui fait en sorte que les recrues d’aujourd’hui sont les vétérans et anciens de demain. Déjà, on réalise que le Temple n’a pas beaucoup d’improvisateurs des débuts et mi 2000, plus de 10 ans plus tard! Les premiers Templiers n’étaient pas beaucoup plus vieux quand ils et elles ont accédés à cet honneur. Si vous avez d’autres questions, j’espère que vous saurez les exprimer dans la section commentaire. Mais si la question est « Pourquoi PERSONNE X que j’aime et respecte n’est pas dans le Temple au lieu de PERSONNE Y qui ne me dit rien? », la réponse est simple. Vous devez la nominer! Et en plus, vous devez nous dire POURQUOI vous croyez que cette personne est la meilleure candidate pour être intronisée au Temple! Faites vous convainquant, démontrez son mérite. Le Temple cherche la qualité de la contribution avant tout. Vous pouvez soumettre vos nominations en visitant le blogue du Temple de la Renommée de la LICUM!

Vous voulez écrire un article? Communiquez avec Isabel Goguen à improvisationnb@gmail.com!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s